Comment reconnaître un véritable tapis oriental ?

Comment reconnaître un véritable tapis oriental ?

5/5 - (5 votes)

Se perdre dans les méandres des marchés orientaux à la recherche du tapis parfait est une expérience en soi. Cependant, savoir distinguer un véritable tapis oriental d’une imitation peut s’avérer délicat pour le non-initié. Dans cet article, nous vous donnons toutes les clés pour reconnaître l’authenticité, comprendre la signification des motifs, évaluer la qualité du tissage et juger de l’état général d’un tapis oriental.

La magie du nouage à la main : déceler l’authenticité

Magie du nouage à la main : déceler l'authenticité pour le tapis

L’envers du tapis : le révélateur absolu

Lorsqu’il est question d’authenticité, l’envers du tapis en dit plus que mille mots. En effet, c’est là que se révèle le travail minutieux du nouage à la main. Des nœuds irréguliers et un motif aussi précis qu’à l’endroit sont autant de preuves de cette méthode ancestrale.

Le nombre de nœuds : une mesure de l’artisanat

Pour aller plus loin, comptez le nombre de nœuds sur une surface donnée en centimètres carrés : un véritable tapis oriental présente une densité de nœuds comprise entre 150 et 800 par cm².

Type de tapis Densité de nœuds/cm²
Tapis industriel Moins de 150
Véritable tapis oriental Entre 150 et 800

Après avoir exploré l’authenticité du tapis, il est temps d’examiner les motifs qui ornent ses faces…

Le lexique des motifs : comprendre leur signification

Symbologie orientale : un univers à part entière

Ces motifs ne sont pas simplement décoratifs, ils portent en eux une symbolique riche et variée. Par exemple, le cypress, symbole d’éternité, ou le pavot, représentant le sommeil.

Les couleurs : un autre langage à déchiffrer

De même, chaque couleur a sa propre signification. Le bleu évoque l’immortalité et le rouge la joie et la chance. Ainsi, décrypter les motifs nous donne un aperçu de l’histoire et des croyances du peuple créateur.

  • Bleu : Immortalité
  • Rouge : Joie et chance

Comprendre les motifs est essentiel pour apprécier pleinement un tapis oriental. Mais qu’en est-il de la qualité du tissage ?

Lire plus  Créer un univers bohème avec des éléments décoratifs vintages

Les secrets d’un tissage de qualité : densité et matériaux

Les secrets d'un tissage de qualité : densité et matériaux

Densité du tissage : un gage de longévité

Au-delà de la densité de nœuds, c’est aussi la densité du tissage qui fait la qualité d’un tapis oriental. Plus celle-ci est élevée, plus le tapis sera résistant et durable.

Les matériaux : l’origine de la beauté

En outre, la laine, le coton et la soie sont les matériaux traditionnellement utilisés pour leur tissage. Le choix des matières premières contribue à la brillance et au toucher unique du tapis oriental.

Ayant acquis une compréhension approfondie de l’authenticité et de la qualité du tissage, nous aborderons maintenant un tout autre aspect : l’entretien et le vieillissement.

Entretien et vieillissement : les indices qui ne trompent pas

L’apparence générale : témoignages du temps

Un véritable tapis oriental acquiert avec le temps une patine particulière qui ajoute à son charme. Cependant, des signes excessifs d’usure peuvent indiquer un manque d’entretien ou une mauvaise qualité initiale.

Les techniques d’entretien : préserver l’éclat

Entre autres, un nettoyage régulier à sec et une exposition modérée au soleil permettent de préserver l’éclat des couleurs et la douceur du tissage. De plus, éviter les produits chimiques agressifs garantit une longévité exceptionnelle.

Il est donc essentiel de considérer ces aspects pour s’assurer de l’authenticité et de la qualité d’un tapis oriental. Un véritable tapis oriental n’est pas simplement un objet décoratif, c’est une œuvre d’art porteuse d’histoire et de symbolisme. En suivant ces conseils, vous serez en mesure de faire un choix éclairé et apprécierez pleinement la beauté et la richesse culturelle que ces pièces uniques apportent à votre intérieur.

Retour en haut